Sun Ra – The World Is Not My Home (Jazzman, 2010)

Comme pour achever de me convaincre de succomber définitivement aux charmes de la musique de Sun Ra, Jazzman a publié un second (et dernier) volume consacré aux singles de Sun Ra. Il est daté de 2010 sur Discogs mais je n’ai eu vent de son existence qu’en janvier dernier. Là encore ce fut la croix et la bannière pour trouver une copie. Après des heures et des heures de recherches infructueuses sur le net, j’avais laissé tombé. Quand à la fin du mois de janvier je suis allé faire un tour au centre ville de Nantes – je n’y étais pas allé depuis longtemps – l’idée lumineuse me vint d’aller faire un tour chez Mélomane (très bon disquaire nantais). On y trouve souvent des choses intéressantes et pas courantes. J’y traîne ma copine, lui promettant que ça ne sera pas long. Mince, rien, et pourtant j’ai ratissé tous les bacs. Par acquis de conscience je demande au disquaire s’il n’aurait pas la dernière compilation triple 45T des singles de Sun Ra. Magie, il en a commandé 5 exemplaires. 3 sont réservés, le 4ème est pour lui. Il en reste un. C’est pour moi.

Il arrive la semaine suivante. Je tiens enfin dans mes mains l’objet tant convoité. The world is not my home, reprend la même pochette que le précédent volume.  Elle se déplie en 3 panneaux mais cette fois-ci la sérigraphie est argentée. Les vinyles sont transparents et en plus il y a un tapis aux motifs fluorescents sur lequel on peut poser les disques pour les jouer (cf. vidéo ci-dessous). Le Pied !

The world is not my home prouve une nouvelle fois à quel point la discographie de Sun Ra est un vrai boxon. Par exemple le premier titre, A foggy day a été enregistré entre 1954 et 1955 mais n’a été utilisé en single qu’en 1983. C’est une composition des frères Gershwin que Sun Ra a enregistrée avec le groupe de doo-wop, The Nu Sound. Le morceau est très beau, dans la lignée de Dreaming, présenté dans le volume 1, mais sans accompagnement instrumental.

October est quant à lui plus sombre. Il s’ouvre par un appel des cuivres à l’unisson qui fait penser au son d’une corne de brume. La première partie du morceau est une marche funèbre mais elle se transforme à mi chemin en une ballade jouée de manière presque normale.

Blues on Planet Mars, est comme son nom l’indique, un blues. Le morceau est issu des mêmes sessions qui ont donné l’album Atlantis. On peut y entendre les sonorités étranges et lugubres du clavinet électronique de Sun Ra. Les réglages de l’instrument s’inspirent de la musique baroque.

Sur la compilation se trouve la première version connue de Mayan Temple. Ce titre met lui aussi en avant les sonorités étranges des claviers électroniques de Sun Ra. Elles sont cependant ici, plus futuristes que lugubres. Des clusters de notes aiguës et métalliques explosent de part et d’autre d’une ligne mélodique jouée au moog. Elles accompagnent un solo poignant et intense de Marshall Allen dont le hautbois aux sonorités nasillardes évoque l’orient.

Le dernier 45T est le seul a respecter le couple face A / face B d’origine. Tous les autres étaient des associations de différents morceaux piochés sur les 12 singles (soit, 24 morceaux) publiés par Saturn, le label de Sun Ra. Disco 2100 et Sky Blues (Live) ont tous deux été enregistrés live en Italie le 23 janvier 1978. Sky Blues (Live) est un superbe morceau de funk.  Disco 2100 est quant à lui une version courte de Disco 3000 qui durait à la base 25 minutes.  C’est un grand moment de bordel cosmico surréaliste. Des parties de claviers électroniques très free y sont accompagnées par une ligne mélodique sautillante jouée en boucle. Là encore j’aimerai voir ce morceau servir d’accompagnement sonore à un spectacle de fin d’année d’une école primaire.

Ce qu’il y a de bien avec la musique de Sun Ra c’est qu’on s’éclate vraiment en l’écoutant. Mais qu’en auraient pensé les Muppets ?

Étiquettes : , , ,

5 Réponses to “Sun Ra – The World Is Not My Home (Jazzman, 2010)”

  1. Laurent - Clap Yo Handz Says:

    Veinard… pour le coup j’étais averti à temps de la sortie des coffrets mais j’avais pas le cash pour me les offrir… Pourtant je m’intéresse pas mal à sa musique! Si ce n’est pas encore fait, penche-toi sur « Lanquidity » et « Sleeping Beauty », pas grand chose à voir avec le free mais vaut largement le détour. J’avais fait une émission sur Jet, il y a quelques années…

    • johancolin Says:

      C’est le problème avec les éditions limitées. Il faut pouvoir dégainer à tout moment. Avec un peu de chance, une copie passera peut être entre les mailles du filet sur ebay et pendant que les autres acheteurs potentiels seront occupés ailleurs, tu pourras l’avoir à un prix raisonnable. C’est assez rare mais ça arrive. J’ai eu une ou deux bonnes surprises dans ce style.

    • johancolin Says:

      Du coup, je suis en train de découvrir ton blog. Vraiment super bien. 99% des choses dont tu parles me sont inconnues, pas mal de découvertes en perspective donc. En plus ,je vois que tu es animateur sur Jet FM. Félicitations. Toutes les radios devraient lui ressembler. C’est là radio que je préfère car elle est de loin la plus éclectique. Dommage qu’on la capte mal à Nort sur Erdre.

  2. Laurent - Clap Yo Handz Says:

    Y en a un paquet en vente sur discogs mais ça spécule déjà… question d’époque sans doute… merci pour ton retour et à un de ces jours.

  3. Boebis Says:

    wahou!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :