Blind Willie Johnson – Dark Was the Night (1927)

Il y a 8 ans dans un supermarché j’achetais un coffret regroupant des enregistrements de blues datant des années 2O à 5O. Les triomphes du Blues comporte 20 CD thématiques, plus de 500 morceaux, presque 24 heures de musique et un livret explicatif plutôt clair et bien foutu pour moins de 15 euros. Qui dit mieux ?

Malgré le son pas vraiment hi-fi compte tenu de l’âge des morceaux, je découvrais émerveillé tous ces bluesmen connus ou inconnus qui avaient inspiré toutes mes idoles du moment : les Rolling Stones, les Doors, Bob Dylan, Led Zeppelin…

Je découvrais ébahi les versions originales des chansons que je connaissais reprises par d’autres. J’en mesurais et j’en savourais l’importance historique. J’avais l’impression de plonger dans l’Histoire et d’en extraire des trésors tel un archéologue heureux.

Inutile de vous dire que je ne suis pas encore arrivé au bout de ce coffret copieux et varié. Je n’ai pas encore tout écouté.

J’y replonge une fois de plus et je redécouvre ce qui m’avait échappé les fois d’avant, en l’occurrence Blind Willie Johnson.

Pour me rassurer je me dis que je n’avais pas dû écouter ce CD intitulé Gospels et Evangelists, pas super bandant comme thème quand on a 21 ans, sinon c’est à n’y rien comprendre. Comment ai-je pu passer à côté de ça ? Il n’y a que 4 titres de Blind Willie Johnson sur la compilation, mais quels titres !

Le premier, Dark Was The Night, est tout simplement stupéfiant. C’est une vie d’homme qui est condensée en quelques minutes. Une vie d’homme qui a vécu des heures sombres et qui a vu des choses qu’il n’aurait pas du voir mais qui garde l’espoir parce que la vie est plus forte que tout. Tout cela, Blind Willie Johnson nous le transmet avec sa guitare fantomatique, sans mots, il n’y a pas de mots pour cela, simplement des lamentations, des plaintes, belles et déchirantes.

Sur les morceaux suivants il chante d’une voix incroyable. Rocailleuse, âpre, rugueuse. It’s Nobody’s Fault But Mine (reprise par Led Zeppelin), Mother’s Children Have a hard Time et God Moves on The Water, il les joue seul à la guitare, de façon brute et puissante. C’est à peine croyable.

Un des trucs les plus foudroyants et extraordinaires écoutés récemment et pourtant enregistré en 1927.

Étiquettes : , ,

6 Réponses to “Blind Willie Johnson – Dark Was the Night (1927)”

  1. Francky 01 Says:

    Je ne connais que très peu le blues. Ma culture en le domaine s’apparente plus à un désert qu’à une oasis luxuriante, si je peu me permettre la métaphore. Mais malgré tout j’aime cette musique. Les vieilles figures du blues ainsi que les légendes urbaines qui vont avec me fascinent. Tous ces trésors cachés qu’on ne cesse de (re)découvrir, ces artistes maudits qui n’ont parfois même pas enregistré leurs œuvres : Robert Johnson ayant vendu son âme au diable, Robert Patton ayant vécu une vie de débauche et de misère (superbement dessiné par l’amateur/collectionneur érudit de blues, Robert Crumb « Mister Nostalgia » Cornélius).
    Malgré le peu de traces et de succès, ils influencèrent nombres de grands groupes rock 60/70′ !

    Blind Willie Johnson à l’air terrible aussi.

    Autre chose n’ayant rien à voir. Depuis que j’ai découvert ton blog, je suis remonté au fil de tes notes, explorant avec intérêt et curiosité celle-ci, découvrant moult nouveautés ! Mais je n’ai pas trouvé ton best-of disques 2009. Je serais curieux de savoir quelles sont tes albums 2009 préférés ???

    A +

    • johancolin Says:

      Je ne connais pas grand chose au blues non plus. Je me replonge dans cette musique par période. C’est à chaque fois un vrai bonheur.
      Les BD de Crumb dont tu m’avais déjà parlé ont l’air vraiment chouettes. Je vais peut être me laisser tenter.

      En ce qui concerne un best of 2009, je ne m’en sens pas vraiment capable. Deux bonnes raisons à cela :
      – 1 : Je n’ai pas tout écouté et je sais que je suis passé à côté de pleins de choses superbes qui mériteraient d’être dans ce top.

      – 2 : J’écoute souvent les albums en décalé, plusieurs mois ou années après leur sortie. Donc au final je ne sais même pas quels albums sont sortis en 2009. Et il y a de fortes chances que les albums qui m’ont le plus marqué ne soient justement pas sortis en 2009.

      – 2bis : Le temps passe trop vite, je ne sais plus ce que j’écoutais en 2009.

  2. joseph Says:

    Dark was the night est un des plus beaux morceaux que j’ai jamais entendus, vraiment. Il a servi de matrice à Ry Cooder pour la BO de Paris, texas, et a même été envoyé dans l’espace par la NASA avec d’autres sons. Je crois que c’est vraiment là une matrice de plein de choses que j’aime, au même titre que la plupart des enregistrements de Washington Philips. Bon, décidément, avec tout ce qu’il y a sur ce blog, je n’ai presque plus besoin de faire le mien, en fait. Merci pour tous ces jolis textes et ces choix si beaux. A bientôt.

    • johancolin Says:

      Désolé pour la réponse tardive, j’étais en vacances. Merci pour ce commentaire. Je serai bien triste si vous arrêtiez votre blog. Je le lis tous les jours. Il est l’un des deux blogs (l’autre étant Mapsadaisical) qui m’ont donné envie de commencer le mien.
      En ce moment je redécouvre le blues. J’avais un peu délaissé les albums que je possède. En les réécoutant une nouvelle fois c’est encore une claque monumentale. Encore plus que les fois précédentes. Oui, Dark Was the Night est vraiment un morceau magnifique. C’est quand même incroyable que quelqu’un ait pensé à l’inclure aux morceaux envoyés dans l’espace par la NASA. Un choix vraiment judicieux.

  3. carlier richard Says:

    Bonjour … non on ne peut pas vivre quand on aime la musique  » pop »
    sans Blind Willie Johnson , ou Blind Willie Mc Tell ( celui qui est en photo
    sur la vidéo proposée de  » Dark was the night … »tous ces bluesmen sont
    d’une importnce MAJEURE pour apprécier le Blues et ses influences sur
    des artistes plus modernes :Dylan , Led Zep’ , Stones , Springsteen …
    Bonne écoute , Bonnes recherches … vous allez découvrir une musique
    MERVEILLEUSE !!! Good Luck !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :