Chris Watson – Stepping Into The Dark (Touch, 1996)

Si pour Outside of the Circle of Fire Chris Watson s’est attaché à isoler des sons issus du règne animal, deux ans plus tôt il livrait pour Stepping Into the Dark, son premier album pour le label Touch, 12 enregistrements qui capturent l’atmosphère de lieux qu’il affectionnait tout particulièrement. Ces lieux, il les avait découvert au hasard, lors de promenades, en s’intéressant à l’histoire d’une région, en discutant avec les habitants ou bien encore en regardant des cartes sur lesquelles se dessinaient des zones qui l’intriguaient.

Les prises de son présentes sur ce disque ont été effectuées entre 1983 et 1995, en Grande Bretagne, au Kenya, au Costa Rica, au Venezuela et en Allemagne.

L’approche de Chris Watson est proche du documentaire. Une photo est associée à chaque enregistrement. Les noms des lieux, leurs coordonnées exactes et l’heure d’enregistrement sont indiqués sur le livret pour chacune des pistes.  Ceci est d’autant plus flagrant pour River Mara at Dawn et River Mara at Night qui documentent la modification flagrante d’un environnement sonore selon l’heure de la journée.

Il est intéressant de souligner qu’ici Chris Watson donne à écouter des enregistrements de sons exotiques et étranges, mais aussi des scènes particulièrement anodines et non remarquables dont se dégage néanmoins un certaine poésie. Cette dernière nécessite cependant toute la bienveillance de l’auditeur car c’est seulement par son attention, son oreille tendue qu’elle peut naître. Comme pour un tableau abstrait, il ne ressort de certaines pistes de ce disque que ce que l’auditeur veut bien y mettre.

Sur The Crossroads libre à vous d’y entendre des oiseaux dans une forêt à l’aube ou une renaissance, le commencement de la vie. Bosque Seco peut être un énième enregistrement réalisé dans une autre forêt ou bien la bande son d’un monde vierge et fantasmé, un Eden.

Entre documentaire et fiction Stepping Into The Dark est une invitation à tendre l’oreille. La fin du CD, n’est que relative. Elle incite à continuer soi-même la réalisation de cette bande son mondiale, perpétuellement inachevée.

Advertisements

Étiquettes : , , ,

4 Réponses to “Chris Watson – Stepping Into The Dark (Touch, 1996)”

  1. Fred Says:

    Zzz

    • johancolin Says:

      Ecoute avec un casque pour voir. T’as écouté Outside of the Circle of Fire ?

      • Fred Says:

        Non j’ai juste écouté la vidéo youtube. A vrai dire j’ai du mal à comprendre l’intérêt de la chose, mais il faudrait tout de même que j’écoute Outside of the Circle of Fire pour me faire une idée plus précise du projet.

      • johancolin Says:

        Oui c’est compréhensible. Je ne suis venu aux field recordings que très récemment à force d’écouter des musiques électroniques expérimentales. Certaines d’entre elles en utilisent en les transformant et en les mélangeant avec d’autres sons. Ce qui me fascine c’est la frontière assez mince qui peut exister entre des sons naturels et d’autres entièrement produits à l’aide d’un ordinateur. Jette une oreille à l’album de Mika Vainio que j’ai chroniqué précédemment puis à Outside the Circle of Fire. Ça ne vaut pas forcément te faire aimer ce type de « musique » mais ça peut aider à comprendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :