Chris Watson – Outside the Circle of Fire (Touch, 1998)

Chris Watson a officié au sein du groupe Cabaret Voltaire puis du Hafler Trio avant de se lancer dans une carrière solo. Il se distingue comme preneur de son pour la BBC, ses enregistrements ayant servis à illustrer de nombreux documentaires sur la vie sauvage. Outside the Circle of Fire est son second album pour Touch.

Si jusqu’à présent j’avais chroniqué des albums dans lesquels les field recordings étaient utilisés comme matière première, en revanche sur Outside the Circle of Fire chaque enregistrement est présenté brut, vierge de toute manipulation.

L’univers des sons est merveilleux et Chris Watson est le plus enthousiasment des guides qui soit. Sur Outside the Circle of Fire il se focalise sur les sons d’animaux (mammifères, oiseaux, insectes) dans leur environnement naturel. Certains d’entre eux seraient impossibles à entendre sans l’aide d’un microphone. Les 22 pistes du CD sont autant de zooms sonores.

Avez-vous déjà entendu le ronronnement d’un guépard qui se repose à l’ombre d’un baobab ? Qui d’autre a introduit des micros dans une carcasse de zèbre nettoyée par 9 vautours ?

Chaque son est capté avec une précision incroyable. La moindre variation est restituée de manière fidèle. On assiste à un festival de rythmes, de motifs, de textures et de fréquences d’une très grande complexité et d’une subtilité infinie. Bien des réalisations de musiciens officiant dans le domaine de la musique électronique expérimentale palissent en comparaison.

L’univers sonore dont Chris Watson nous ouvre les portes est d’une richesse à peine imaginable. Chris Watson est un passeur. Il nous invite à porter un regard neuf sur le monde, à retrouver une âme d’enfant. Il nous incite à la curiosité.

Pour les amateurs, le livret fourmille de détails concernant l’équipement utilisé pour capter les sons. De plus, un court texte explique rapidement dans quel contexte chacun d’eux a été réalisé. On y apprend notamment que selon les Masaïs les hippopotames passent leurs journées dans le lit de la rivière à se raconter des blagues et qu’ils en sortent au crépuscule pour rire (le morceau correspondant est en écoute dans la vidéo ci-dessous).

L’écoute de Outside the Circle of Fire pourrait bouleverser à tout jamais ce que vous pensiez savoir de la musique.

Des extraits en écoute ici et .

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :