Sonic Youth plus jeunes que jamais

Suite à l’exposition Sensational Fix qui leur était consacrée à St Nazaire, un catalogue viets de sortir. Enfin, catalogue… c’est plutôt un petit pavé de 900 pages avec une superbe couverture et deux disques vinyles dont chacune des faces a été confiée à l’un des membres du groupe. Le catalogue propose des photos et des reproductions des oeuvres présentées à l’exposition, mais aussi des extraits de carnets de voyages, des photos du groupe, des poèmes, des articles écrits par et sur le groupe ainsi que des interviews de personnalités et artistes qui ont côtoyé Sonic Youth. Le but du livre est de remettre la musique du groupe dans le contexte plus large de la production artistique contemporaine, le début du livre étant notamment consacré à la scène no wave du New York de la fin des années 70 et du début des années 80. L’iconographie est extrêmement riche et contient notamment des reproductions de fanzines, d’articles de journaux et de manuscrits d’époque. Beaucoup de textes sont en anglais, mais ils sont tous traduits en français à la fin de chaque sous partie. Je suis encore loin d’avoir fini de lire cet ouvrage, mais je peux cependant vous affirmer qu’il est passionnant si vous êtes fan du groupe.
Le catalogue est limité à 600 exemplaires et vous pouvez l’acheter ici.  Dépêchez-vous il n’y en aura pas pour tout le monde.

sensational-fixsensational_7sensational_4sensational_1

Le 9 juin le groupe sortira son 16ème album (C’est ce que j’ai lu. J’ai totalement perdu le fil de leurs sorties. Je suis complètement perdu entre les albums sortis sous le nom de Sonic Youth, les collaborations, les albums solos et les E.P.) Il s’intitulera the Eternal . Vous pouvez le pré commander et vous recevrez ainsi un poster et un vinyle live exclusif en plus de l’album. De plus vous recevez un lien pour écouter l’album en ligne avant sa sortie physique. Et comme je suis gentil, je vous le file.

En attendant je réécoute leurs albums des années 80. J’avais eu la chance de les trouver en vinyle chez un disquaire en Angleterre qui manifestement venait de racheter la collection de quelqu’un et ne savait pas vraiment ce qu’il revendait. En plus de Sister, Evol et Bad Moon Rising j’avais également acheté Daydream Nation mais j’avais du laisser derrière moi Goo, Dirty, Dirty Boots et quelques autres ep. Sniff. Plus le temps passe et plus je trouve ces albums géniaux. J’ai une nouvelle fois et avec grand plaisir pris Sister en pleine tronche cet après midi. Un assaut sonique non stop, du bruit, de la fièvre et de la fureur. Quand je pense que pendant longtemps j’avais cru à toutes ces conneries sur le paysage musical des années 80. Oui cette décennie a eu son lot de merdes infâmes vendues à grand renfort de matraquage marketing. Cependant tout n’a pas été que synthétiseurs immondes et productions aussi frigides qu’édulcorées. Sonic Youth en est la preuve. Depuis maintenant 3 ans je redécouvre cette décennie maudite et ce grâce notamment à cette liste. Il est toutefois vrais que pour la musique populaire les années 80 ont été un tournant. Pour faire vite on peut dire que la musique « commerciale » est devenue de la merde en barre (dans les années 60, l’industrie des tubes avait quand même plus de gueule et ce n’est pas la Motown ou les Beach Boys  qui diront les contraire).  Pour trouver de la musique intéressante il est alors devenu indispensable de se prendre en main et de fouiller. De même aujourd’hui si vous comptez sur les radios et les chaînes de télé pour faire des découvertes, vous n’allez pas très loin. En réaction aux lois du marketing, à l’hégémonie de quelques grands groupes multinationaux et à l’affadissement et l’uniformisation des musiques populaires, les années 80 ont vu naître ce que l’on qualifie aujourd’hui de « musique indépendante ».  Sonic Youth en a été l’un des plus flamboyant étendards et continue encore de l’être aujourd’hui avec énergie et vivacité alors que les membres du groupe, aussi surprenant que cela puisse paraître à la vue de la vidéo ci dessous, ont  en moyenne plus de 50 ans (les 56 ans de Kim Gordon lui vont à ravir) .

eternal-and-older

Regardez une vidéo d’un titre de l’album en live, ci dessous. Merci à Mademoiselle Eddie

Le groupe vient également de sortir deux 45T pour le record store day. Un split avec Jay Reatard et un autre avec Beck.  Sonic youth y reprend Jay Reatard et Beck. Beck et Jay Reatard y reprennent Sonic Youth. Chaque 45T est sorti à 2500 exemplaires. Je n’ai pas encore pu mettre la main dessus étant donné qu’ils n’étaient disponibles que dans des magasins aux USA et pas en ligne sur internet. Certaines copies sont immédiatement arrivées sur ebay mais les prix sont trop élevés à mon goût. J’attends qu’ils descendent : 2500 copies c’est rare mais pas trop. Y’a quand même des gogos qui ont payé leur disque 30 euros…

sonic-split

Vous pouvez écouter Sonic Youth reprendre Pay no Mind de Beck ici et No Garage de jay Reatard  là, ainsi que beck reprendre Green Light .

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :